Coronavirus: plus de 60.000 masques confectionnés en prison

Photo prétexte Isopix
Photo prétexte Isopix

Les masques de protection sont destinés aux prisons et autres organisations externes comme Kind & Gezin, Infrabel ou l’Office des étrangers. Il y en a encore 17.000 en préparation. Les commandes sont toutefois momentanément suspendues car il s’agit avant tout d’assurer la répartition des masques déjà fabriqués.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct