Enfants battus: une hausse des cas jugée très inquiétante

Enfants battus: une hausse des cas jugée très inquiétante
123RF

Des dérapages qui semblent donc trouver un terrain propice en période de confinement avec, en parallèle, une réduction des solutions. « Les situations d’urgence se multiplient, pas les solutions. Le confinement bloque les familles d’accueil et si les services spécialisés gardent le contact, c’est par téléphone.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct