Des mesures prises pour éviter l’achat de masques déficients

Des mesures prises pour éviter l’achat de masques déficients
Belga

Le ministre a révélé jeudi à la Chambre que trois millions de masques FFP2 livrés la semaine passée était d’une qualité insuffisante pour être utilisés comme tels. Ces masques à pièce faciale filtrante, protégeant l’entourage du porteur et le porteur lui-même, sont en pénurie et les commandes doivent se faire via un marché international en pleine tension vu l’ampleur de la pandémie.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct