Une nouvelle boucherie en pleine crise à Stembert

Des produits fumés qui ne pouvaient attendre la fin du confinement.
Des produits fumés qui ne pouvaient attendre la fin du confinement. - A.R.

À moins que l’on se lance dans la fabrication de masques, la période est peu propice aux investissements. Par chance, même coincé chez elle, on peut penser que la population continue à se nourrir. Il n’est donc pas inimaginable de lancer sa boucherie par exemple. C’est en tout cas, le pari que s’est lancé Stéphane Grogna. L’homme, à la base restaurateur va lancer sa boucherie ce jeudi.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct