Châtelet: «On a brisé ma vitre pour voler mon matériel médical»

Des contacts quotidiens et peu de matériel.
Des contacts quotidiens et peu de matériel. - News

Les citoyens sont invités à rester chez eux durant la crise sanitaire, on ne cesse de le répéter. Toutefois, certains corps de métier doivent continuer à fonctionner. C’est le cas, notamment, des médecins et infirmiers. Ces derniers doivent d’ailleurs faire face à la pénurie de masques, gants et blouses. Mais ce n’est malheureusement pas la seule difficulté qu’ils rencontrent.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct