Hôpitaux:des blouses de protection offertes aux hôpitaux

Luca Pagliuca, 51 ans, a payé de sa poche ces combinaisons.
Luca Pagliuca, 51 ans, a payé de sa poche ces combinaisons. - COM

Ce week-end, Luca Pagliuca a été sollicité par une de ses amies qui travaille au CHR de la Haute Senne Le Tilleriau : « Aux urgences, les blouses jetables qui leur permettent de travailler dans de bonnes conditions viennent à manquer. Je suis donc allé chercher sur mon lieu de travail ces blouses destinées au pistolage de peinture.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct