Rosmolen sur son retour à Namur: «On m’a traité de mercenaire»

Rosmolen, un come-back.
Rosmolen, un come-back. - V.L.

« On m’a traité de mercenaire mais je sais les raisons pour lesquelles j’ai quitté Namur la saison dernière. Et les événements récents prouvent que j’avais raison. En revenant à Namur, je fais un effort financier par rapport à ce que je pouvais avoir à Braine. Pourquoi je suis revenu ?

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct