Coronavirus: des entraînements (au mieux) très perturbés

Jeremy Doku et Sieben Dewaele à l’entraînement, ce mercredi.
Jeremy Doku et Sieben Dewaele à l’entraînement, ce mercredi. - PhotoNews

L’une des questions qui se posent est de savoir dans quel état physique (et mental…) seront les joueurs lorsque les divers championnats reprendront leur cours normal, au plus tôt le 4 avril. Car si les matches sont actuellement supprimés, les entraînements sont, au mieux, perturbés.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct