Mercato: Braine passe de trois à deux renforts

Anthony Benazzi.
Anthony Benazzi. - Lapsus

Malheureusement, l’un d’eux ne pourra finalement pas jouer. « Il nous manquait un 9 », explique le manager de Braine, Henri Pensis. « Benazzi était la priorité de notre entraîneur qui l’avait connu au Léopold et à Walhain et on l’a eu. Avec Nendaka, il y a eu un problème de contrat (NDLR : voir par ailleurs) et il ne pourra pas être aligné.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct