Enquête: la vie compliquée du tennis de table liégeois

Richard Hackemack, le président de l’Astrid (à droite) et Michel Delporte, le président de Tiège.
Richard Hackemack, le président de l’Astrid (à droite) et Michel Delporte, le président de Tiège. - D.R.

Après plusieurs années compliquées, le tennis de table dans la province commence à se porter mieux. « On a effectivement connu une diminution constante – de l’ordre de 2 % – du nombre d’affiliés lors des 5 dernières années. Mais cette saison, on retrouve une croissance », avance Yves Douin, le président provincial de la fédération.

Découvrez l'abonnement numérique la Province à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct