Tintigny: le père frappe son fils de 16 ans à coups de poing

Me Preumont (photo) et Mme Lejeune sont d’accord
Me Preumont (photo) et Mme Lejeune sont d’accord - Belga

On l’a vite compris, ce père a des méthodes d’éducation très strictes. Trop pour certains, comme l’avocat général, Mme Marianne Lejeune, l’a fait remarquer. Pour se faire obéir, il tape du poing sur la table et pour les punitions, « il faut que cela fasse un peu mal », comme l’a relevé l’avocat de la défense, Me Marc Preumont.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct