Frameries: qui va payer pour l’incendie chez Lock’o?

D’énormes quantités de matériaux en feu à éteindre.
D’énormes quantités de matériaux en feu à éteindre. - Eric Ghislain

Vendredi dernier, le 17, la commune de Frameries a adressé une lettre aux voisins de l’ancienne usine Doosan à Frameries, les invitant à fermer leurs fenêtres donnant directement sur le site industriel... Pendant une semaine encore ! Motif : la protection civile et les pompiers sont toujours occupés à maîtriser l’incendie qui y a pris le dimanche 12.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct