Un astéroïde découvert par un prof de l’ULiège baptisé «Trappist»

E.mmanuel Jehin.
E.mmanuel Jehin. - TVA

Si cette dénomination, la même que celle donnée au téléscope chilien de l’ULiège qui a permis de découvrir la première exoplanète potentiellement habitable, a pris tellement de temps pour être officialisée, c’est parce qu’il faut voir trois fois un tel astéroïde avant de pouvoir lui conférer un nom.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct