Rohonyi veut lutter contre les méfaits du tourisme animalier

Tourisme et bien-être animal
: incompatibles
?
Tourisme et bien-être animal : incompatibles ? - Montage SP

« La grande mode pour le moment en Thaïlande, c’est de se faire photographier avec un tigre et de lui triturer la queue et de poster ensuite sa photo sur les réseaux sociaux », explique Sophie Rohonyi, députée DéFI. « Il est de notoriété publique que ces animaux sont drogués. Tout le monde sait bien qu’un félin ne se laisserait pas faire s’il était dans son état normal ».

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct