Martin Charlier: «Pour réussir, il faut des rêves!»

Martin Charlier, le père de Kiki l’innocent.
Martin Charlier, le père de Kiki l’innocent. - D.R.

Ce jeudi, j’ai assisté au concert hommage de mon ami Thierry Luthers au Forum de Liège. Au fur et à mesure des Cactus, cette encyclopédie vivante et moi-même, qui ai trouvé en lui mon père spirituel en matière d’autisme de la mémoire, sommes devenus très proches. J’étais donc très ému à l’idée de voir mon ami réaliser un rêve de gosse.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct