Procès Buizingen: «Je n’ai pas été blessée, mais je souffre»

Procès Buizingen: «Je n’ai pas été blessée, mais je souffre»
News

Elle est là pour montrer son soutien aux familles des victimes mais aussi pour s’assurer que telle catastrophe ne se reproduira plus. « Ca aurait pu être évitée si la SNCB et Infrabel avaient mis la sécurité en priorité », dénonce la victime. « Ça ne peut plus se reproduire. Ça fait dix ans et les images sont toujours là », confie-t-elle.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct