Antenucci: «Ce n’était plus possible de continuer»

Rocco Antenucci souffre de trois côtes froissées.
Rocco Antenucci souffre de trois côtes froissées. - P.V.G.

Sorti sur blessure après avoir reçu un coup au niveau des côtes lors de la rencontre de samedi, le capitaine buzétois Rocco Antenucci n’était pas au mieux au moment de quitter le terrain. Il a tout de même tenté de poursuivre la rencontre malgré la douleur.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct