L’Olympic à Seraing, «qui n’est pas favori pour rien»

Lamort connaît bien le Pairay.
Lamort connaît bien le Pairay. - P.V.G.

Lorsqu’il s’agit d’aborder le déplacement qui attend les Dogues au stade du Pairay, Valentin Lamort et Alex Czerniatynski savent de quoi ils parlent. Tous deux passés par Seraing au même moment (de juin 2014 à juin 2015 pour Valentin, de juin 2014 à février 2015 pour Alex), ils s’apprêtent donc à retrouver un environnement qu’ils connaissent bien.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct