Crime de Roisin: le médecin légiste témoigne aux assises

Les accusés. Ce jeudi matin, le médecin légiste a témoigné.
Les accusés. Ce jeudi matin, le médecin légiste a témoigné. - E.G.

D’après les conclusions du médecin, le décès résulte d’un choc hypovolémique à la suite d’une importante hémorragie dans un contexte de traumatisme balistique. La balle a été tirée sur le flanc droit du corps, de l’arrière vers l’avant. Le projectile a perforé le rein gauche et déchiré l’artère rénale. Plus d’un litre de sang a été retrouvé dans l’abdomen de la victime.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct