Le dossier du harceleur se dégonfle devant le tribunal de Mons

Le harcèlement téléphonique, un des seuls méfaits de Pierre prouvé et sanctionné.
Le harcèlement téléphonique, un des seuls méfaits de Pierre prouvé et sanctionné. - M.G.

Trente mois ferme. La chambre à trois juges du tribunal de Mons s’est montrée convaincue par la plaidoirie de Me Jean-Philippe Mayence dans un jugement qu’elle a rendu ce lundi matin. « Pierre » (prénom d’emprunt) devait répondre d’une série impressionnante de méfaits dont l’accusaient deux ex-compagnes consécutives.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct