Belhocine: «Pour battre Genk, il faudra être bon partout»

Karim Belhocine a faim.
Karim Belhocine a faim. - Photo News

Karim Belhocine a faim, alors que le championnat s’apprête à reprendre ses droits. Il vient de récupérer ses derniers éléments partis en sélection et n’a qu’une chose en tête : la réception du champion en titre, Genk, ce vendredi à 20h30.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct