Trafic d’armes en Hainaut: la police française en renfort

Tout part d’une armurerie de Maubeuge, mais elle ne fait pas l’objet d’une enquête.
Tout part d’une armurerie de Maubeuge, mais elle ne fait pas l’objet d’une enquête. - EG

L’enquête n’est pourtant menée qu’en Belgique. La police belge s’est rendue dans le commerce français mais pour procéder à des vérifications, pas pour perquisitionner. « Nous les avons épaulés, dans le cadre des accords de coopération internationale, indique le parquet d’Avesnes-sur-Helpe. Mais de notre côté, il n’y a pas d’enquête ouverte dans notre juridiction. »

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct