Trafic à Mons-Bo’: un armurier français aurait fourni 1.000 armes

La vitrine de l’armurerie de Maubeuge.
La vitrine de l’armurerie de Maubeuge. - Eric Ghislain

Les policiers étaient nombreux sur le terrain à Mons, dans le Borinage, les Hauts-Pays et même au niveau national ce mardi matin. Des perquisitions ont été menées pour un dossier lié à un trafic d’armes de vaste envergure. Le dossier est mené par le parquet fédéral et la police judiciaire fédérale de Mons.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct