Mons: l’hôpital Ambroise Paré chauffé grâce à la géothermie

A travers ce « projet de la Porte de Nimy », c’est l’indépendance énergétique de l’institution hospitalière qui est visée.

D’après les estimations actuelles de l’Intercommunale de Développement Economique et d’Aménagment (IDEA), annuellement, 3.500 tonnes de dioxyde de carbone pourraient ainsi être économisés.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Province pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Province ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct