Publié le Mercredi 30 Octobre 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Frameries: la mère de Cassandra, 18 ans, renversée sur un passage piéton, veut des explications sur les circonstances de l'accident

Rédaction en ligne

Lundi, en début de soirée, une jeune fille de 18 ans est renversée par une voiture alors qu’elle traverse sur le passage piéton. Transportée à l’hôpital avec une commotion cérébrale, elle ne se souvient pas de ce qu’il s’est passé. Sa maman demande des réponses.


Cassandra, renversée par une voiture, et sa maman, enceinte, demandent des explications sur ce qu’il s’est passé

C.S.

Cassandra, renversée par une voiture, et sa maman, enceinte, demandent des explications sur ce qu’il s’est passé

Il est environ 18 heures, lundi soir, quand Cassandra Charles descend du bus dans la rue de Grande-Bretagne à Frameries. La jeune étudiante s’apprête à parcourir les dernières rues qui la séparent de chez elle à pied. Alors qu’elle est en train de traverser sur le passage piéton, elle est percutée par une voiture. « J’étais à la maison. J’ai reçu un coup de fil d’un proche m’annonçant que ma fille venait d’être renversée. Je suis enceinte, il était donc impossible que j’aille sur place à pied assez vite  », explique Sylvia, la maman de Cassandra.

C’est donc la sœur de Cassandra qui se rend sur place en courant à perdre haleine et accompagne sa sœur dans l’ambulance. «  J’étais tellement stressée que j’en ai eu des contractions. Ce mardi, j’ai passé toute la journée avec ma fille. Elle a encore fait des malaises, nous allons donc encore lui faire des examens. Elle va aussi rester en observation plus longtemps  », nous raconte sa maman.

La dame ne sait pas encore ce qu’il s’est passé. Elle a juste eu écho de plusieurs rumeurs. La principale : l’auteur a fait un délit de fuite. Cependant, nous apprenons du côté de la police que ce n’est pas le cas.

En fait, le véhicule s’est arrêté pour laisser redémarrer le bus. En suivant le poids lourd, il n’a pas vu la jeune fille qui traversait la rue et l’a percutée alors qu’elle se trouvait à mi-chemin sur le passage piéton. Fortement choqué, il est resté sur place et n’a pas contesté les faits devant la police. «  Tout ce que je demande, c’est que les témoins de la scène m’expliquent ce qu’il s’est passé. Ma fille a fait une grosse commotion cérébrale et ne se souvient plus bien. Elle a aussi l’épaule fracturée et va devoir rester immobile pendant 4 à 6 semaines », ajoute Sylvia.

La dame demande donc à toute personne qui pourrait lui donner des explications de la contacter par Facebook ou via des proches. «  Je suis assez connue dans Frameries. J’ai juste besoin de savoir », précise la dame.

> Notre dossier complet dans La Province de ce mercredi.

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent