Publié le Mercredi 30 Octobre 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Licenciement à l'état civil de Mons: ambiance morose parmi le personnel

Rédaction en ligne

L’histoire a fait grand bruit dans les services communaux de Mons : le licenciement d’un employé pour faute professionnelle majeure. La décision du collège n’est pas acceptée par tout le monde au sein du service état civil et population, au point que le personnel a observé deux arrêts de travail, dont un en début de semaine, ce lundi.

E.G.

On parlerait même d’une ambiance morose, voire très mauvaise. Béatrice Depotter, la chef du service réagit. « Il faut d’abord dire que les mécontentements ne concernent pas l’ensemble du personnel du service, mais une petite partie sur 50 personnes en tout. Ce sont les collègues les plus proches, les amis de la personne licenciée. Les autres prennent ça avec plus de recul et acceptent la décision du collège. Malgré les arrêts de travail observés par ces personnes-là, les autres ont tout fait pour que le service fonctionne normalement et que le citoyen ne soit pas pénalisé ».

Pour l’instant, les membres du service qui contestent la décision du collège n’ont pas l’intention d’observer un nouvel arrêt de travail. Ils veulent toujours solliciter le collège, mais aucune réunion n’est attendue avant la semaine prochaine.

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent