Publié le Mardi 22 Octobre 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Mons 2015 sous l'oeil des caméras

C.T.

On espère 150.000 personnes à la fête d’ouverture de Mons 2015, dans exactement un an, trois mois et un jour. Autant dire demain, pour préparer la sécurité d’un tel événement de foule. La police de Mons-Quévy s’y emploie, notamment en testant deux types de caméras, deux dispositifs novateurs, et qu’elle aimerait coupler.


Le commissaire Borza prépare la sécurité de Mons 2015.

Eric Ghislain

Le commissaire Borza prépare la sécurité de Mons 2015.

Lors de la retransmission sur grand écran des deux derniers matches qualificatifs des Diables Rouges sur la Grand-place de Mons, les spectateurs étaient filmés -plus précisément, comptés par caméra. Un dispositif que Multitel et ACIC, deux entreprises montoises, sont en train de mettre au point à la demande de la police locale.

Lors du Doudou, des CRS français sont venus faire profiter leurs collègues montois de leur expérience -et de leur matériel- en caméras mobiles.

Ces deux systèmes, la police de Mons voudrait en disposer pour 2015, pour gérer les foules attendues lors des grandes manifestations festives (à commencer par la fête d’ouverture du 24 janvier 2015). Il s’agit moins de surveiller les rassemblements que d’assurer leur sécurité. Car un incident peut dégénérer en drame s’il provoque un mouvement de panique dans une foule qui ne peut s’échapper.

Découvrez le fonctionnement de ces dispostifs dans La Province de ce mardi, ainsi que le nombre maximum de spectateurs acceptables en termes de sécurité, place par place, tel que la police de Mons l’a établi.

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent