Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à

Régions > Mouscron > Actualité

Confessions du meilleur ami de Nathan, le présumé meurtrier du bourgmestre Gadenne : «C'est la gentillesse incarnée...»

C.W.

Thibault a rencontré Nathan sur les bancs de l’école. Il était son plus proche confident. Aujourd’hui, il n’arrive toujours pas à comprendre ce qui a pu pousser son meilleur ami à commettre l’irréparable. Il nous dresse le portrait d’un garçon sans histoire, en proie à « un moment d’égarement ».


Thibault et Nathan étaient meilleurs amis

D.R.

Thibault et Nathan étaient meilleurs amis

«  C’était quelqu’un de souriant, gentil, toujours de bonne humeur et apprécié de tous. Pour moi, c’est toujours impossible qu’il ait pu faire une chose pareille…  ». Thibault (prénom d’emprunt) est abasourdi. Le jeune homme de 18 ans, croyait tout connaître de son «  meilleur ami » Nathan avec qui il a fait les 400 coups. Le binôme se côtoyait depuis la troisième secondaire.

« Le courant est tout de suite bien passé entre lui et moi. On partageait la même passion pour le foot. C’était comme un frère pour moi  », poursuit-il.

Le récit exclusif du jeune homme dans vos éditions digitales

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent