Publié le Samedi 12 Août 2017 à

Actualité > Monde

Une voiture percute un groupe de personnes à Charlottesville lors d'un rassemblement de groupes d'extrême droite: une personne décède, plusieurs blessés (photos + vidéos)

Afp

Une voiture a foncé sur la foule rassemblée samedi à Charlottesville, faisant plusieurs blessés après qu’un rassemblement de groupes d’extrême droite a été interdit par les autorités dans cette ville américaine de Virginie, ont relaté des témoins. Une personne a malheureusement perdu la vie.

Reuters

Dans une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux, on voit une voiture de couleur sombre percuter violemment un autre véhicule par l’arrière, puis repartir vivement en marche arrière, au milieu des manifestants. D’autres images montrent des blessés étendus au sol.

(Photos Reuters)

Une journaliste de l’AFP présente sur les lieux a vu des blessés étendus au sol, des personnes en pleurs, des brancards, des ambulances et des camions de pompiers. La police a selon elle lancé un appel à témoin.

«On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés. Il y avait une fille derrière qui essayait de se relever», a relaté un témoin.

«Je pense qu’il y a une dizaine de blessés. Une fille au sol a été mutilée. C’était volontaire, ils ont fait exprès de reculer», a-t-il ajouté.

Attention les images vidéos qui suivent peuvent choquer.

(Photos Reuters)

Une autre vidéo montrait le capot et le pare-brise de la voiture percutée maculés de taches de sang.

Une personne est décédée a annoncé Mike Signer le maire de la ville dans un message sur Twitter: «Je suis révolté et écoeuré par cette collision automobile qui a fait beaucoup de blessés», a d’abord tweeté Mike Signer, maire de Charlottesville. «J’ai le coeur brisé qu’une vie humaine ait été perdue», a-t-il écrit un demie-heure plus tard.

La tragédie s’est produite dans un climat de haute tension, deux heures après le rassemblement avorté des militants d’extrême droite.

(Photos AFP)

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent