Publié le Vendredi 19 Mai 2017 à

Actualité > Belgique

Wallonie: fini de passer son permis en turc, en arabe, en italien... ou en farsi

Didier Swysen

Ce sera bientôt fini de passer, en Wallonie, son permis en arabe, en farsi, en chinois ou en ourdou. Toutes langues acceptées aujourd’hui encore. Suivant l’exemple de la Flandre, la Wallonie va limiter les langues à quatre : français, néerlandais, allemand (les langues nationales) et anglais.


Il n’y aura plus, en Wallonie, que quatre langues admises pour passer son permis.

Photo News

Il n’y aura plus, en Wallonie, que quatre langues admises pour passer son permis.

Depuis le mois de mars, tout examen pour l’obtention du permis de conduire doit être passé, en Flandre, dans l’une des trois langues nationales ou en anglais. Cela peut vous paraître logique, mais jusqu’alors, les examens théoriques et pratiques pouvaient être passés dans quasiment toutes les langues parlées dans le monde, avec l’aide d’un interprète, bien sûr… Et c’est donc toujours le cas en Wallonie et à Bruxelles !

La situation va néanmoins changer en Wallonie également d’ici quelques mois : «  Nous trouvons qu’il faut une synergie entre les Régions (compétentes pour la matière depuis la sixième réforme de l’État, NdlR) pour éviter la concurrence, les candidats allant là où la situation est la plus favorable pour eux. Nous allons également limiter à quatre langues, les trois nationales plus l’anglais  », explique la porte-parole du ministre Maxime Prevot (cdH). «  Le texte est déjà passé en première lecture au gouvernement wallon.  »

Faites de laprovince.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent